culture g33k

culture g33k

Hitman Absolution

Editeur: Eidos interactive

Développeur Io interactive

Type: Infiltration/ Action

Sortie: 20 novembre 2012

Multijoueurs: Possibilité de créer des contrats, et d'en jouer, tableau de score

 

 

Le légendaire tueur à gages "47" revient après 6 ans d'absence, pour ce nouvel opus

Pour les nouveaux, "47" est un clone créé à partir de 5 criminels les plus dangereux au monde, l'assassin génétiquement parfait. Après s'être échappé dans le 1er épisode, il effectuera des contrats d'assassinats dans les 3 jeux précédents Absolution.
Au passage, l'histoire des films prennent des libertés par rapport à l'histoire des jeux vidéos.

 

Scénario:
Cette fois ci, on lui demande de tuer Diana Burnwood, jusque là son contact avec l'agence, qu'elle a trahi en mettant en difficulté leurs plans.

Le plus célèbre des tueurs à gage va donc devoir tuer son ancien contact, qui lui donnait des missions, mais se retournera contre l'agence à la suite de celui ci.

Ce nouveau jeu prend donc une allure plus personnelle, une quête de vengeance et de justice, plus scénarisée que les précédents, plus rythmée, et moins une succession de contrats non liés les uns entre les autres, comme les précédents.

Un bon point au niveau du rythme, du scénario cohérent, logique, et non une suite d'inconnus à tuer dans différents endroits parce qu'il s'agit d'un contrat.

Malheureusement, les "méchants", je n'aime pas ce mot mais il est approprié, ils sont très méchants! Cela me rappelle même la parodie des Biouman par les inconnus...

Bref, des "méchants" ridicules, qui veulent tuer les gentils, enfin.. un tueur à gages en quête de rédemption.

La galerie des monstres: Un vendeur d'armes qui tue une femme de ménage et met le feu à sa propre chambre d'hôtel pour que 47 soit accusé, quand il pourrait simplement le tuer, un garde du corps qui est une masse de muscles exagérée, mesurant plus de 2 mètres de haut, un shériff adepte de séances SM, un gangster débutant et boiteux, sans oublier un gangster assez âgé avec un appareil dentaire dont la dernière réplique est "Putain, j'ai la trique, mais pourquoi j'ai la trique?"

Que pourrait on ajouter de plus ridicule ?

Un gang de bonne soeurs en cuir moulant, et armées jusqu'aux dents ? Oh, mince, ça aussi c'est présent dans le jeu...
Bref, du côté scénario, c'est plus rythmé, cohérent dans les cibles d'assassinats, avec des personnages plus présents, plus causant, mais que j'aurais aimé moins ridicules.

Si l'humour est un point fort dans certains jeux vidéos, je trouve qu'il colle mal à l'univers de Hitman


 

Jeu:

 


Vidéo réalisée et commentée par HDGalax

En ce qui concerne le jeu, plusieurs nouveautés font leur apparition, la 1ère est qu'il n'y a plus de briefing de mission, ni de carte du niveau, ce qui est dommage pour planifier.

C'était l'occasion d'obtenir des infos sur la cible, sa personnalité, le lieu, et de choisir son équipement, soit une première étape de stratégie.

On pouvait choisir son équipement, et les armes à deux mains étaient planquées dans le niveau, ou rangées dans une mallette, pour le fusil sniper.

Un bon point est qu'ils ont pensé à mettre plusieurs niveaux de difficulté, pour satisfaire les puristes de la série, les hardcores gamers, comme les joueurs plus bourrins, à la recherche d'un moment de détente sans trop de prise de tête.

 

Là, vous aurez l'objectif affiché, et vous vous débrouillerez avec ça.

Un résumé des objectifs un peu plus scénarisé se trouve sous forme d'un menu accessible depuis le jeu, mais ca reste anecdotique, une option que je n'ai pratiquement jamais utilisée.

Ici, la règle est le système D, vous aurez ce que vous trouverez.

Ce n'est pas vraiment un problème, simplement une variante, et trouver des armes et objets peut être un défi plaisant.

Donc une panoplie d'objets et d'armes diverses, des objets que vous pourrez lancer pour faire du bruit et distraire des gardes, ou directement leur lancer et les tuer discrètement quand il s'agit d'armes tranchantes (couteau, tournevis, katana..)

 

Le système de déguisement est moins facile qu'avant, vos "collègues" portant le même costume que vous auront des doutes et finiront par vous démasquer si vous trainez trop longtemps dans leur champ de vision, ou que vous agissez de manière suspecte.

Cela s'avère frustrant, car les différents gardes et civils peuvent vous démasquer très vite, d'assez loin, entre 1 à 4 secondes environ, selon la distance et votre déguisement.

Cela est parfois illogique, comme les différents cuistots de china town qui iront prévenir les gardes, mais aucun problème quand vous êtes déguisé en juge dans une autre mission et que vous rendez même un verdict au yeux de tous, en plein tribunal.

Vous devrez donc faire taire les témoins ou les ennemis rapidement, sous peine de voir des groupes entiers de gardes débouler dans la zone et ouvrir le feu.

Bref, même déguisé, il vaut mieux se déplacer à couvert derrière des obstacles.

 

Une nouveauté est la jauge d'instinct, qui permet différentes choses:

1-Passer inaperçu auprès de personnes ayant des doutes.

Par exemple, vous avez pris un déguisement de policier, et vous devez passer à côté d'un vrai policier qui vous démasquera.

En utilisant l'instinct, 47 baisse la tête, se cache sous son chapeau, ou agit plus naturellement selon le costume, et peut passer.

2-Voir les gardes à travers les murs

Il n'y a plus de cartes, ni la possibilité de regarder par les serrures, mais c'est dommage, cela facilite beaucoup les choses, semble irréaliste.

3-Des indices

En mode facile et normal, cela permet aussi d'obtenir des indices( tel objet lourd qui pourrait tomber sur la cible, tel café qui pourrait être empoisonné...) et fait briller les objets qui peuvent être ramassés.

 

La grande nouveauté est aussi un système de score, selon vos actions.

Par exemple, tuer la cible d'une façon silencieuse, un "accident" délibéré vous rapportera un certain nombre de points bonus, et un bonus énorme si vous tuez uniquement votre cible sans être repéré.

Vous obtiendrez aussi un bonus pour tout objectif accompli (entrer, tuer la cible de n'importe quelle manière, sortir de la zone...)

Vous obtiendrez des malus pour différentes actions: un malus énorme pour un civil tué (-4000 points), , si vous avez été repéré, un malus pour un garde tué, ou neutralisé, et laissé tel quel.

Il faudra donc éviter de tuer, et cacher les assomés et les morts dans des coffres et armoires.

Ce système s'avère plutot frustrant, car cela incite à recommencer pour ne pas avoir de malus, un nombre incalculable de fois...

Le score est là seulement à titre indicatif, donc à force de s'arracher les cheveux avec des gardes qui vous repèrent de loin alors que vous êtes déguisé, on passe au mode gros bourrin, ou un garde vous repère, alerte tous les autres, et vous devez donc tuer un paquet de monde pour voir le calme revenir, vu que vous n'avez pas toujours d'armes silencieuse, et que les gardes sont tenaces, nombreux, et casse... hum

De toute facon, le score n'est qu'une indication qui ne change rien, même s'il finit par être négatif.

Oui, cela peut s'avérer énervant au point de finir une mission avec un score en dessous de zéro.

Ca casse l'immersion ainsi qu'une règle d'or du jeu vidéo: Récompenser le joueur plutôt que de le pénaliser.

Le système était beaucoup mieux dans le précédent opus, vous gagniez de l'argent dépensable en améliorations d'armes et d'équipement, plus subtil, plus utile, plus motivant.

 

Donc, le système d'infiltration parfois un peu aléatoire fait que j'ai fini par passer certains passage en mode bourrin, à moitié par facilité, à moitié pour me défouler après avoir recommencé trop de fois pour obtenir un score parfait. Et ca passe..

Bref, Hitman y perd un peu son identité pour rappeler bon nombre de jeux d'actions classiques.

De cette manière le jeu est fun, mais classique, semblable aux autres.

 

Que dire de plus ? Fini aussi les niveaux énormes, ici, les niveaux sont beaux et variés, mais sont découpés en plusieurs parties, et ont plus la forme de couloir, ou d'arènes carrées.

Au dela des objectifs, vous avez des défis qui permettent de multiplier définitivement votre score

Ces objectifs sont variés, nombreux, mais ne correspondent pas tous à l'esprit infiltration.

Ainsi, cela fait plus comme un mode bac à sable, ou on recommence la mission pour tuer la/les cibles de différentes manières, tuer plusieurs gardes avec telle armes, et d'autres objectifs.

Intéressant, pour ne rien louper, pour des défis supplémentaires, mais parfois trop difficiles, comme tuer une dizaine de garde avec telle arme sans vous faire repérer, sans même qu'ils découvrent un corps ou même une tache de sang, à l'endroit ou vous avez tué le garde...


 

 

Mode Contrats, (avec connexion internet)


Vidéo réalisée et commentée par Tomzito991

 

Ma xbox n'est pas connecté à internet, mais je me suis tout de même renseigné sur le mode contrat.

Vous pourrez créer ou jouer un contrat existant.

 

Création:

Vous rejouez une mission, une étape seulement

Vous pouvez alors choisir de marquer une ou plusieurs cibles, c'est à dire tout personnage portant un costume spécial (cuistot, dealer, vigile, policier, soldat, cammionneur...) et les tuer de la manière dont vous voulez.Vous devez ensuite vous enfuir, pour finaliser le contrat.

Par exemple, vous marquez le dealer, et la cible initialement prévu.

Un joueur testant votre contrat devra le faire dans les mêmes conditions que vous pour toucher la prime maximale.

Ainsi, si vous avez tué le dealer avec un couteau, avec un costume de policier, le joueur devra refaire la même chose pour avoir la prime maximale.

Si vous avez effectué la mission sans être repéré, sans victime à part la cible, cela devra être respecté aussi, pour obtenir le maximum.

Vous devrez également finir les autres cibles et fuir le plus vite possible, ce qui peut être contradictoire au thème d'infiltration.

L'argent gagné vous permettra d'améliorer vos armes

 


Conclusion:

Graphisme: 16/20

C'est très beau, assez varié, plein de monde et d'évènements,

le nouvel an chinois et ses feux d'artifices, le Dakota du sud, des hotels, c'est varié.

Malheureusement les niveaux ne sont plus gigantesques comme dans les précédents opus d'hitman.

A quoi servent des consoles plus puissantes, pour moins de contenu ?

 

Scénario: 9/20

Un scénario plus rythmé, plus cohérent, des personnages plus présent et bavard, grâce aux cinématiques, il ne s'agit plus d'inconnus que vous tuez, mais ces cibles en question sont des personnages caricaturaux, ridicules.

Sérieusement, l'humour ne colle pas à ce thème, il lui nuit sérieusement.

 

Gameplay: 15/20

On retrouve le bon côté infiltration, avec quelques imperfections tout de même, un système parfois trop permissif, parfois trop élitiste.

Le score est une idée moyenne, frustrant, peu utile, servant tout de même à quantifier votre qualité d'infiltration.

Vous pourrez passer en mode bourrin, ou comme une ombre ne laissant aucune trace, ce qui s'avèrera difficile dans les 2 cas.

Plein de défis variés, assez intéressants, mais parfois beaucoup trop difficiles.

Le mode contrat varie également un peu mais ne possède pas une grande marge de manoeuvre, basé sur le mode solo

 

Durée de vie: 15/20

Comptez 15 heures environ pour finir l'histoire.

J'en arrive à 30 heures de jeu, en essayant les défis, même si cela est parfois trop élitiste.

Le mode contrat apporte un petit plus mais ne varie pas beaucoup du mode solo.

 

Conclusion: 13/20

Honnêtement, lors de ma première partie, c'est à dire finir une fois l'histoire, j'étais assez déçu.

Les défis pimentent tout de même les choses, mais cela s'avère plus un mode bac à sable, c'est à dire refaire la mission différement, que la recherche du meurtre parfait, parfois trop frustrante, par manque d'intérêt, ou par certains aspects assez énervants.

La note est mauvaise par rapport à beaucoup de gens qui lui ont mis 17/20, mais je vois par rapport au potentiel que la série avait, quelque peu dénaturé dans ce jeu.

C'est un jeu agréable, mais pas aussi génial et prenant que les précédents, ou on avait plus de choix, un système de jeu avec moins d'options, mais mieux établi, moins aléatoire, à cause de certains paramètres.

Je vous conseille de tester le jeu et de voir par vous même, si vous découvrez la série, et que vous aimez bien le mode bourrin, vous apprécierez probablement le jeu, mais cela reste pour moi en dessous de blood money, avec des nouveautés agréables, mais tout de même des défauts.

 

Voila, n'hésitez pas à laisser des commentaires, vos impressions sur cet article et/ou ce jeu.



26/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres