culture g33k

culture g33k

Silent Hill 1

 

Dispo sur: playstation 1

Sortie en france: juillet 1999

Développeur: Konami

Editeur: Konami

Type: Survival Horror

----Cet article sera adapté en test

 

L'intro, plus un début de partie (à 2.30):

 

Harry Mason doit retrouver sa fille, dans Silent Hill, après un accident de voiture.

La ville est sombre, déserte, inquiétante. Que ce soit de jour ou de nuit, vous ne verrez jamais bien loin (brouillard, obscurité)

C'est de la vraie 3d ! La ville est grande, sans temps de chargement, avec plein d'objets, de monstres.

Le jeu est donc assez maniable, vous pourrez rapidement regarder tout autour de vous, vous déplacer en visant, faire des pas de cotés.

 

Par de nombreux aspects, le jeu est très angoissant, vous ne verrez les monstres que tardivement, votre radio grésille s'il y a un monstre, que vous ne voyez pas.

La carte est immense, le jeu m'a semblé tout de même assez difficile la première fois.

Il y a de nombreuses énygmes, des bonnes idées, un scénario très angoissant.

L'aspect fantastique est développé, le jeu fait perdre tout repère:

le jour et la nuit s'alternent à des moments importants, d'autres dimensions parallèle, folie du personnage?

C'est un jeu culte, bien mieux que resident evil, celui ci est davantage inquiétant dans le scénario, l'atmosphère.

 

 

 



07/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres