culture g33k

culture g33k

Bully

                        

Développé par Rockstar, les meilleurs !

Thème: école, caid du lycée, adolescence.

Type: action/ monde ouvert (gta like, en quelque sorte)

Disponible sur: playstation 2 à la base, pc, Wii, xbox 360

 

Bully, en anglais, c'est une brute, généralement celle de l'école, qui ennuie tout le monde, y compris sa mère et son beau père, il est donc placé en internat plutot strict et réputé: Bullworth Academy !

Le héros, Jimmy, est une brute, viré de pas mal de lycée.

 

La voila, notre brute, je vous laisse deviner lequel des deux est Jimmy, la terreur.

 

L'intro du jeu:

 

Alors qu'est ce qu'on peut bien faire dans un lycée? Enormément de choses.

Comme d'habitude avec Rockstar, il y a un vilain qui revient de temps en temps dans le jeu.

Vous pourrez faire les "missions", qui consistent en général à faire des bêtises, ennuyer le monde, ou rendre certains services.

Les personnages sont "haut en couleurs", ou tous timbrés si vous préférez, surtout l'équipe de professeurs.

Rockstar, pour vous dire qu'il y a énormément de choses à faire, de délires, des persos bourrés de charisme, une bonne durée de vie.

 

Il y a les fameux clans présent dans tout les lycées, 4 en tout plus les zonards, qui ne sont pas du lycée(et sont juste des voyous sans grande importance)

 

et en tout premier, les GEEK bien sur, youpi!!! Intelligents, immatures, et fans de jeux de toutes sortes.

Celui à droite, Algernon, ne cesse de mouiller son pantalon et de se faire brutaliser.

 

Les sportifs, qui se la jouent à mort, se prennent pour les rois du lycées(la fameuse tradition du football américain, les pom pom girls, et le reste des élèves ne comptent pas)

 

 

Les "blousons noirs"

Les voyous des années 80, quand même plus classe que les ouaich, plus british aussi.

Passioné de moto, de mécanique, ils ont peu confiance en l'avenir et profitent d'être au lycée pour "foutre le bordel"

 

Les bourges, les riches. Encore un clan très orgueilleux.

 

Ce que vous pourrez faire: tout et n'importe quoi, les "missions" (générallement de grosses bêtises, de grosses farces, parfois rendre service) et énormément de bonus:

l'histoire (surtout des bêtises), des courses de vélos,aller à la fête foraine, faire du bmx, et même des figures avec(saltos et/ou rotations à plat), martyriser tout le monde, se cacher des pions, forcer des casiers pour voler des affaires, acheter des fringues, aller en cours pour faire des mini jeux, qui débloquent des bonus, rendre des service pour de l'argent.

C'est Gta, c'est marrant, bien écrit, et très complet.

Comme d'habitude dans les jeux de rockstar, les "gta-like" ou jeu en monde ouvert, on peut carrément éviter l'histoire et ne faire que les bonus cachés, qui représentent facilement un tiers du jeu, et propose un excellent défi.

Je vous laisse imaginer la durée de vie incroyable, et l'impression de liberté que ca donne, plus le fait qu'on peut faire une pause pour savourer le monde tranquilement.

Pas de sang, de meurtres, d'armes à feu, ce n'est pas un gta.

Le jeu est évidemment assez violent(bagarre) mais plutot tout public. Les missions sont assez originales, et le jeu est trèèèès agréable, un peu plus court que les gta, mais varié, plutot facile.

 

C'est la version pc, c'est de bien meilleure qualité que la version play 2

 

Quelques détails du jeu:

Quand vous faites des bêtises(taper quelqu'un, voler dans un casier..), vous attirez l'attention des pions, vous pouvez vous cacher dans un casier ou une poubelle pour leur échapper, ils ont un angle de vue, comme dans métal gear.

A certains endroits, et certains moments, des gens vous demanderont quelques services, les commissions, ils vous payent pour ca (leur rapporter un objet, tagguer, vandaliser, les accompagner quelque part...)

Les vehicules:il y a un skate, le bmx est vraiment cool, il y a des tremplins et des sauts énormes à faire, en faisant des saltos et tout, puis il y a des vélos, et un scooter.

Vous ne pouvez pas tuer de gens, ni détruire vos véhicules, la carte est clairement plus petite qu'un gta, mais les déplacements sont agréables, assez courts. Ca évite de s'ennuyer dans les missions du type aller d'un bout à l'autre de la ville.

Il y a toutes sortes d'objet, de gadget de délinquant(lance pierre, sac de bille, lance patate, des boules puantes)

Vous pouvez saluer ou vous moquer de qui vous voulez.

Si vous faites trop de grave bêtise(taper un pion par exemple), le principal vous forcera à tondre la pelouse, un mini jeu.

 

 

 

Graphismes/Technique: 16/20

C'est un monde ouvert, comme d'habitude, une révolution, un seul temps de chargement, pour un monde avec plein de personnages, de véhicules, le jeu est assez beau

 

Fun/jouabilité: 17/20

C'est donc assez varié, libre, et toujours délirant.Le contexte sans violence excessive fait qu'on ne tombe pas dans la facilité. Tout est plutot axé sur le fun, sans trop de danger. Vous pouvez foncer tete baissé, faire tout et n'importe quoi, vous ne risquez pas grand chose si vous êtes blessé ou arrêté par un pion, ou un flic.

 

Durée de vie:16/20

Le jeu est assez facile, mais ce n'est pas gênant, car il est tout de meme assez long, et regorge de bonus cachés partout.Comptez 15 heures pour finir l'histoire, et 5 ou 10 heures de plus, si vous vous balladez souvent, et que vous finissez toutes les quetes secondaires, et récupérez tous les bonus cachés.

C'est un Gta-like, c'est donc réellement agréable, et le principe de monde ouvert (énormément de choses secondaires, de détails, de liberté) est assez ultime. Les amateurs de défi difficile préfèreront peut être la série des gta.

 

Note générale: 16/20

Le jeu est très fun et assez facile, je craignais un peu que le jeu ne soit juste qu'un gros délire sans réel scénario. Mais pourtant, le charme de cette petite ville, et du thème original, ainsi que les options de jeu très variées, toujours agréables, fait qu'on y revient souvent.



16/03/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres