culture g33k

culture g33k

Ecrire un scénario facilement

Créer un scénario est nécessaire pour plein de choses, que ce soit un projet professionnel ou personnel

Un livre, une nouvelle, une pièce de théatre, les jeux vidéos(sur rpg maker par exemple), un court métrage, un film.

 

Pour écrire un scénario facilement, il y a un schéma qui procède par étape.

Cependant, cet article sert à donner des bases,à commencer, mais n'oubliez pas d'être créatif, original.

Le film "Blair Witch", avec 1% du budget hollywoodien moyen, a eu plus de succès que les autres films sortis à l'époque, grâce à un scénario original.

 

Selon Aristote, le drame comprend 6 éléments:

 

 Complot, thème, personnages

Lanqaqe, rythme et spectacle.

 

Sommaire:

I-Méthode de base:

II-En bonus, quelques effets, et variations

 

 

I-Méthode de base:

Bref, les étapes sont:

 

1-La situation initiale

2-L'élément perturbateur

3-Les péripéties

4-Le dénouement, la fin

5-Eventuellement un épilogue

 

Le tout est de définir d'abord les choses les plus importantes, moins importantes, puis les détails.

On s'en fiche un peu de savoir que le héros a une ceinture bleue, il faut déja situer l'époque, l'objectif (important pour garder un scénario cohérent)

 

1-La situation initiale


L'histoire principale n'a pas vraiment démarré.

Il s'agit juste de faire connaitre le lieu, les personnages, l'époque.

Dans un film, cela serait les 5 à 20 premières minutes du film.

 

Par exemple: Un chevalier qui dort dans son chateau, au moyen age, dans le royaume de "Nuhl  Paare"

 

 

2-L'élément perturbateur

 

 

Le petit détail qui fait qu'il va se passer quelque chose, l'intrigue démarre juste ici.

C'est LA cause de l'histoire principale, le petit détail qui change tout, la quête du héros, le petit évènement changeant le cours de sa vie.

Sans élément perturbateur, il ne se passerait rien à part une journée banale, sans intérêt.

Malgré le nom, cela peut être quelque chose d'agréable ou pas.

Dans un film, l'élément perturbateur peut être une scène qui dure une minute.

 

Par exemple: Notre chevalier est réveillé par les cris des villageois, ils lui disent qu'un dragon mange les villageois. Le chevalier décide alors d'interrompre sa sieste et d'aller chasser le dragon.

 

Notez l'expression de panique intense des personnages

 

 

3-Les péripéties:

L'histoire est entamée, viennent progressivement les évènements importants, les grands combats, les grandes scènes émotionnelles, angoissantes, psychologiques ou autres.

Dans un film ou un jeu, cela serait la majorité de l'oeuvre, sans inclure le début et la fin.

 

Par exemple: Le chevalier est arrêté en chemin par le fan club des dragons, qui souhaitent évidemment les protéger.

Ils sont une vingtaine et ont l'air féroce, le chef, un géant, fait tournoyer un énorme fléau au dessus de sa tête.

Soudain, il se prend son propre fléau dans le visage et meurt sur le coup, les autres s'en vont, honteux.

Le chevalier passe simplement son chemin après ce combat intense (?!?)

 

 

 

4-Le dénouement:

La résolution du problème principal, de la quête, de l'aventure, de la mission, ou de l'intrigue.

C'est la fin de l'histoire, l'instant ou tout va mieux, ou tout s'arrête.

 

Par exemple:

Le chevalier rencontre enfin le dragon, et se rappelle que c'est tout de même dangereux ces bêtes là.

Se sentant d'humeur courageuse et héroique, il dit au dragon qu'il y a plein de maladies dans son village, les paysans mangent n'importe quoi, les habitants du village d'à coté sont gras et plus nombreux.

Le dragon s'interroge, dit qu'il a assez mal à l'estomac depuis qu'il est arrivé ici.

Il s'envole finalement vérifier si cela est vrai.

 

 

Voila, notre héros a en quelque sorte sauvé la situation.

 

Il y a plusieurs types de fins, ouverte ou fermée, à une éventuelle suite.

Une fin ouverte pour cette histoire serait: "Le dragon est parti, mais reviendra t'il, sera t'il le seul danger ?"

Une fin fermé serait: Le dragon est parti définitivement, la paix règne dans le royaume de Nuhl Paare"

 

5-L'épilogue:

Cet élément n'est pas forcément présent.

Il s'agit de ce qu'il se passe après la fin de l'intrigue.

 

Par exemple:Le chevalier rentre au village et raconte qu'il a terrassé le dragon, il fête sa victoire avec un grand banquet.

 

Voila, la joie puissante d'écrire un scénario est accessible à tous même au plus petits

 

 

II-En bonus, quelques effets, et variations :

 

1-Les flashbacks, souvenirs

 

vous pouvez aussi utiliser les flash backs, pour montrer des souvenirs, dévoiler des éléments s'étant déroulés avant l'histoire. Un simple effet spécial permet de bien montrer qu'il s'agit de flash back, de souvenirs, comme un effet de transition , un passage en noir et blanc ou autres.

Dans les films policier, cela peut illustrer le dénouement d'une enquête.

 

Cela permet de dévoiler le scénario petit à petit, garder un peu de mystère.

Vous n'êtes donc pas obligés de suivre un ordre chronologique.

 

2-Le départ puissant

 

Dans beaucoup de films, on peut noter un grand effet d'action ou de suspense dès le début.

Cela permet d'intriguer le spectateur, de commencer très fort, le fait de savoir ou ca mène donne envie de savoir le chemin parcouru.

Cela peut également permettre de présenter le héros par ce qu'il fait.

Cela peut par exemple être un moment de la fin du film, puis un retour en arrière.

 

Par exemple: un narrateur dirait: ca c'est moi,(plan sur le personnage principal, conduisant un 4x4 en or), je suis devenu l'homme le plus riche du monde en moins de 30 jours, voici comment tout ceci a commencé.(La, un retour dans le passé, 30 jours plus tôt)

Notez que ca tue un peu le suspense si vous en dévoilez trop directement, mais cela est plus interessant, intriguant.

C'est plus intéressant qu'un simple départ avec un personnage avec son bol de céréales, non?

Dans le jeu de play 1, l'odyssée d'abe, il y a un départ un peu comme ca

 

Dans un des films James bond, avec Pierce Brosnan, cela commence par une séquence d'action intense, qui n'a rien à voir avec l'intrigue du film, et dure à peine 5 à 10 minutes.

Cela permet de savoir que James Bond est un agent secret redoutable, discret, efficace, et que l'on peut s'attendre à de l'action dans la suite du film.

 

Si vous voulez conserver tout le suspense, et dévoiler les éléments très progressivement, vous pouvez toujours faire un personnage amnésique.

 

S'il s'agit d'un film ou d'un court métrage, j'indique aussi les plans de caméras, leurs utilités, quelques effets spéciaux dans l'autre article.

 

3-La mise en abyme:

 

 

Il s'agit d'insérer un récit dans un autre récit, qui permet généralement de réfléchir à l'oeuvre en elle même.

Par exemple, un film ou le scénario raconte la création d'un film, une pièce de théatre ou les acteurs racontent la création d'une pièce de théatre.

Cela permet évidemment d'atténuer la fiction et de renforcer le lien avec la réalité.

Avec cet effet, cela permet de créer des dialogues qui tiennent autant de la fiction que de la réalité.

 

Cela correspond au film "Tonnerres sous les tropiques", avec Ben Stiller par exemple.

Ben stiller joue son propre rôle, et tourne un film d'action dans la jungle.

Certains dialogues peuvent donc correspondre au scénario du film, et à de réelles interview d'acteurs.

 

Je me demande aussi si "Terence et Philip", les personnages de South Park, ne sont pas tout simplement une caricature des deux créateurs de la série, Trey Parker et Matt Stone.

 

Vu que beaucoup de monde connait les simpsons, "Itchy et Scratchy" est un dessin animé dans un dessin animé (Les simpsons).

Cela est donc utile, quand les personnages de la série parlent d'Itchy et Scratchy, c'est peut être un message parlant aussi de la série des simpsons, par les créateurs de la série

 

4-Le témoin caché

 

Il s'agit d'un personnage écoutant une conversation, de manière secrète(caché sous une table par exemple)


Cela est évidemment pratique s'il s'agit d'un complot dont le personnage n'est pas au courant, un élément important de l'histoire.

Cela peut permettre un coup de théatre, une grande surprise, de faire avancer l'action en donnant quelques pistes.

 

 

Merci google images, qui me permet toujours de trouver ce qui correspond, sans même avoir prévu de mettre des images, à la base

 

A Watcha: As tu laissé un lien ? ou le blog a été désactivé ? je n'arrive pas à y accéder, j'aimerais effectivement voir ca

 



20/08/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres