culture g33k

culture g33k

The saboteur

                       

 

"The saboteur"

-Editeur: Electronics Arts

-Développeur: Pandemic Studios

-Type: Action, infiltration, monde ouvert(gta-like)

-Thème: Résistance pendant la seconde guerre mondiale

-Disponible également sur PC, et PlayStation 3

-Pas de mode multijoueur

 

 

Bienvenue dans Paris, pendant la seconde guerre mondiale, promettant ainsi des combats, explosions et effusions de sang, en espérant que ce ne soit pas le votre.

Enfin un jeu vidéo dans Paris, en monde ouvert, ou vous pouvez vous ballader librement, conduire toute sortes de véhicules, et bien d'autres surprises.

D'ordinaire, ce sont plutot les grandes villes américaines , dans gta, mafia ou tony hawk, par exemple.

La carte s'étend aussi à quelques régions françaises
Sur ce point, c'est très agréable, même si le plus nul en géographie d'entre nous reconnaitra des arrangements assez spéciaux.
Vous pourrez aller du Havre à la région centre, en passant par Paris, en 5 minutes chrono.

Bref, pour les fanas d'histoire, ca peut faire sourire, c'est assez fantaisiste sur quelques points.

 


 

Scénario:

 

(source photo: decouvertesdewalhan.over-blog.com)


Sean Devlin, un irlandais perdu dans Paris, sirote un verre d'alcool dans un cabaret parisien.

Il regarde avec nostalgie une ancienne photo de son meilleur ami.

Un français vient alors engager la conversation, et lui demande de rejoindre le combat contre les nazis, dans la résistance.

Sean, par vengeance, rejoindra Luc pour sa première mission: faire exploser une immense réserve de fuel contrôlé par les nazis.

 

On apprendra ensuite qui était son meilleur ami sur la photo,et l'occasion de revivre un championnat de course quelques années plus tot, juste avant la guerre.

Vous retournerez ensuite à l'époque de la guerre, juste après la 1ere mission dans la résistance.

Vous rencontrerez d'autres contacts, de la résistance francaise, des commandos anglais, qui vous donneront des missions assez diverses, souvent du sabotage.

Les personnages sont assez charismatiques, mais pas non plus flamboyants.

Le scénario révèle quelques surprises et beaucoup d'action

Malheureusement, j'ai trouvé que la trame principale était correcte, mais les choses se corsent très agréablement, et la fin arrive trop vite.

Comptez 10 à 15 heures pour l'histoire principale.

 


Jeu:


Vous commencerez dans une planque dans un cabaret, une salle dont l'entrée est cachée par une grande affiche.

Les planques sont uniquement le point de départ quand vous chargez une partie, vous pourrez sauver à tout moment.

Vous en découvrirez d'autres au fil des missions, et d'autres résistants.

 

Vous pouvez vous ballader librement sur la carte, très grande, avec Paris très bien modélisé, reproduit, et quelques autres régions françaises, et allemandes.

C'est très agréable, avec le charme des années 40, les voitures anciennes, les rues pavées, la musique de cette époque.

Bref, une belle ballade touristique !

Les zones contrôlées par les nazis sont en noir et blanc, avec certaines touches de couleur, comme l'excellent graphisme du film Sin city.

Au contraire, les zones libérées, au début du jeu ou après certaines missions, sont en couleur, avec des fleurs.

Certes, c'est assez manichéen, mais très beau, original, à l'écran.

 

 

Vous aurez aussi les garages, ou vous pourrez stocker des véhicules, et en choisir un.

Pour en récupérer un, il suffit de le voler, et de l'emmener au garage.

Une fois garé, ce véhicule sera disponible depuis n'importe quel garage, à tout moment.

Même si vous le laissez n'importe ou, vous pourrez le récuperer au garage.

Si le véhicule est abimé, ou carrément détruit, vous pourrez le réparer pour un faible cout au garage.

Vous pourrez même acheter quelques améliorations, dont un blindage renforcé pour tous les véhicules.

Bref, un arrangement au profit du jeu, tout de même très agréable, choisir le véhicule qu'il vous faut.

 

Les véhicules, encore un point fort du jeu!

(source photo: decouvertesdewalhan.over-blog.com)

 

Vous en aurez tout de même un bon nombre et de 4 types différents:

Civils, militaires, voiture de courses, Chars et autres véhicules blindés

Des véhicules au charme d'antan, des véhicules militaires (moto side car, jeep, camion,armé ou non de mitraillette) et également de puissants tanks, de différents type !

Bref, de quoi bien s'amuser, et de choisir un véhicule adapté à votre mission (une voiture rapide pour fuir, un blindé dévastateur pour attaquer ou survivre facilement)

 

 

D'ailleurs... une voiture s'appelle "Altair"' comme le célèbre héros d'assassin s creed.

Le clin d'oeil va plus loin, car vous pourrez et devrez parfois grimper en haut des batiments, et meme des monuments, pour les missions, ou les objectifs secondaires.

Les grands monuments sont présents ! Montmartre, l'arc de triomphe, et autres.

Il ya un trophée ou vous devez sauter du haut de la tour effeil sans mourir

c'est possible, et c'est tellement drôle de voir ca !


Le système d'escalade est un peu moins fluide, mais vous pouvez un peu plus vous diriger.

vous devrez parfois chercher le bon endroit pour grimper, ce qui peut parfois être long.

Tout de même, avec un peu d'adresse, vous pourrez vous ballader d'un toit à l'autre, et vous ballader tel un spiderman, disons un peu fatigué.

 

 

 

Vous aurez aussi des contrebandiers, des vendeurs pour tout vos besoins: armes, munitions, explosifs, et même des améliorations, des cartes indiquant les installations nazies.

Là aussi, c'est assez orienté vers le plaisir de jeu.

Une fois que vous avez acheté une arme, elle est définitivement disponible, gratuitement.

Seules les munitions sont à racheter.

Si vous mourrez, vous perdez vos armes, mais vous pourrez en reprendre ou en acheter de nouvelles à un contrebandier.

 

Venons en à la monnaie: la contrebande.

Une monnaie plus proche d'un score.

Vous pourrez en gagner par différents moyens,des objectifs libres et variés:  trouver des caisses de contrebandes avec des produits variés (parfum, absinthe, caviar, cigarettes), qui seront ajoutés a votre score selon leur valeur. L'indication de l'objet définit la valeur de l'objet, mais c'est un détail sans importance.

Vous n'aurez pas d'inventaire avec vos objets, juste une indication de votre score total de contrebande.

Vous pourrez aussi détruire des installations nazies,telles que des tours, des véhicules blindés, des projecteurs, des canons, ou encore accomplir les missions principales et secondaires.

 

Il y a un nombre très impressionnant d'objectifs libres, de quoi vous garder des heures devant votre console, avec l'avantage d'être assez variés, pour éviter que ce soit répétitif.

 

Les contrebandiers vous accorderont donc d'une certaines facons des privilèges pour vos bonnes actions, et aussi un peu de troc.

Un choix assez original, vous pourrez ainsi explorer les lieux, découvrir toutes les choses cachées, les objectifs, la France devient un immense terrain de jeu, même en dehors des missions

 

 


 

Scénario: 16/20

Un très bon début, bien scénarisé, des personnages tout de meme attachants, sans etre inoubliables.

Le thème et le lieu font très plaisir.

 

Fun: 17/20

Le fun est au rendez vous !

Plusieurs options pour vos missions, des options de jeu pensées pour le fun, assez flexible.

Vous pouvez récupérer tous les véhicules, civils, militaires, de courses, et même plusieurs tanks !

Pour les armes vous aurez un choix conséquent, mais vous ne pouvez en transporter que 2.

Vous pouvez même demander à un allié de vous amener une voiture choisie à l'avance là ou vous êtes, ou prendre un des vehicules déja récupéré, dans n'importe quel garage.

Il y a beaucoup d'action, les objectifs sont assez variées, et vous avez toujours différentes options (infiltration: déguisé, ou avec des armes silencieuses)assaut: depuis un tank, à pied, depuis les toits)

 

Jouabilité: 15/20

On peut faire beaucoup de choses, assez facilement.

Conduire toutes sortes de véhicules, grimper, utiliser les tourelles de DCA, les canons, et mitrailleuses des nazies, toutes sortes d'armes, voler un uniforme nazi, et s'infiltrer, déguisé, et encore beaucoup d'autes.

Il y a parfois quelques bugs, mais rien de grave.

Vous pouvez grimper comme dans assassin s'creed.

Certes, Sean est parfois un peu lent à grimper, mais vous pouvez vous ballader assez librement

 

Durée de vie: 18/20

C'est peut être un record ! Plus de 1 300 objectifs libres !

Comptez 10 à 15 heures pour l'histoire principale

De mon point de vue, celle ci s'arrête quand les choses deviennent intéressantes, plein d'action.

J'aurais aimé que les missions soient un peu plus longues.

J'ai fini le jeu entier en 48 heures,l'histoire,les missions secondaires,et les 1330 objectifs libres, environ

 

Conclusiron: 17/20

Un très bon titre, très surprenant.

Le lieu et thèmes permettent le charme de Paris dans les années 40, et l'action par le contexte de la guerre, sous un nouvel aspect, la résistance.

Ce contexte permet un jeu novateur, original, unique en son genre, même s'il a des similitudes, (très agréables, au passage), avec les jeux de type GTA, et Assassin S creed, du point de vue de l'escalade de batiments.

Des objectifs variés, un jeu prévu pour être fun, libre, original, doté d'une esthétique stylisée, notamment l'effet de noir et blanc, avec des touches de couleur (rouge et jaune)

Un très bon jeu d'action, un contexte bien choisi pour un jeu varié, créatif, qui promet un grand nombre d'heures de jeu, ce qui n'est pas de trop, car vous ne lacherez plus la manette !

 

 

 

 

 



30/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres