culture g33k

culture g33k

Doom 1

Sorti en 1993

Développé par Id Software

 

Ouais ! Doom ! Un pilier du jeu vidéo, d'ou l'appelation "doom like" (comme doom), pour les jeux de tirs à la première personne.

Le premier First person shooter (appelé aussi FPS) d'excellente qualité.

Il y a eu Wolfenstein, un peu avant, mais c'était limité.

Une trentaine de niveaux sur 3 épisodes, 7 armes dont la tronconneuse, et 2 armes laser, des tonnes de monstres, une imagerie gore, démoniaque. Que rêver de mieux?

Des passages secrets, et même quelques niveaux secrets sont également présents.

 

Doom fait fort, même si c'est le premier, c'est bien glauque.

 

Vous êtes un marine perdu dans une station spatiale sur mars, infesté de monstres et de démons, à vous de survivre comme vous le pourrez.

Vous aurez des bonus spéciaux, qui durent peu de temps, comme l'invisibilité, des lunettes pour voir dans l'obscurité, et d'autres.

Le scénario est très limité, le jeu est plutot tourné vers l'action.

Il s'agit de la première génération, vous pouvez marcher, courir, faire des pas de cotés, mais vous ne pouvez pas ramper, sauter, regarder vers le haut ou le bas.

 

Dans le même genre, il y a eu Heretic (avec un magicien), Hexen, blood, Duke nukem 3d, des extensions et map personalisées.

 

Fun/ Jouabilité:

Une légende ! Bourrin, très gore, assez simple mais très agréable.

Un jeu a l'ancienne avec des passages secrets, des boss, la possibilité de porter 7 armes en même temps, très différentes.

Toutefois, il y a le côté un peu rigide d'id Software, le personnage ne peut pas sauter, ou s'accroupir, mais à l'époque, ce jeu était très innovant, unique en son genre, c'est LE JEU qui a donné son nom au genre: les "Doom"-like ( en francais les jeux du genre "doom")

 

Ambience:

Pas vraiment de scénario, mais l'ambience est bien glauque, et unique en son genre.

Les deux derniers chapitres sont en enfer, avec des lieux et paysages étranges, surnaturels. L'action est intense, rythmée.

 

Graphismes:

Pour l'époque le travail est bien fait et très peu ont réussi une ambience pareille, les décors sont originaux, et uniques.

 

Note générale:

Bien sur, il faut le situer dans son contexte. Si ca n'a l'air de rien comme ca, c'est tout de même ce qui a permis de développer le jeu vidéo dans ce sens la, et permis Quake, Unreal, Half life, Bioshock et compagnie, même s'il s'agit d'autres développeurs.

 

Vous pourrez au moins jouer le premier épisode(7 niveaux) en version shareware, gratuite et légale.

Lien shareware

Un autre lien qui propose une bonne surprise pour doom:

Doom 1



28/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres